People : Selon Christine bravo elle aurait subi 3 tentatives de viols

Pour la chaîne C8, lors du documentaire consacré à christine Bravo, celle-ci se confie sur les viols qu’elle aurait subit dont un au sein du groupe de TF1.

Christine Bravo a été un visage incontournable de la télévision française des années 90 et 2000. L’animatrice, entre autres, de « Frou-Frou » et d' »Union Libre », revient sur sa carrière dans un entretien à Télé Loisirs, publié jeudi 1er février et réalisé à l’occasion de la diffusion prochaine d’un documentaire sur ses émissions, sur C8. Elle évoque notamment le sexisme du milieu de la télévision et les agressions sexuelles qu’elle a subis.

Christine Bravo préfère taire l’identité de son agresseur

Si la chroniqueuse de 61 ans a choisi de ne pas divulguer le nom de cet homme, c’est parce que cet aveu serait, selon elle, « difficile ». « Si le harceleur est décédé, ses enfants n’ont pas à le savoir. S’il est toujours vivant, il y a prescription et, en plus on risque de se faire attaquer en diffamation », indique-t-elle.

Christine Bravo pense avoir eu le bon réflexe à l’époque : « J’estime que le coup de genou que je lui ai assené ce jour-là dans les parties génitales m’a remboursée. Je n’ai pas été une vraie victime. »

Pour l’animatrice, il est important que les victimes aillent en « parler, d’abord à la police plutôt que sur Internet. Et avant la prescription. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.