Maltraitances : Elle cale sur ses devoirs, sa mère lui tape la tête sur la table

«Un enfant, c’est un don merveilleux, un miracle de l’amour»: telle est la citation qu’une Sérésienne de 41 ans affiche sur son compte Facebook. Au vu du jugement prononcé ce vendredi à son encontre, elle est visiblement bien moins aimante dans la vraie vie que sur les réseaux sociaux… Le tribunal l’a condamnée à de la prison ferme pour des coups et blessures et traitements dégradants commis sur ses propres enfants lorsqu’ils étaient âgés de 7 à 13 ans.

La prévenue a trois enfants et les aînés sont nés en 2001, pour le garçon, et 2003 pour la fille. C’est en 2014 que le papa du gamin était allé déposer plainte auprès de la police : son fils se plaignait d’être frappé et insulté régulièrement par sa maman.

Et puis il y a aussi la jeune fille, qui n’arrive souvent pas a faire ces devoirs. Du coup maman frappe sur la tête. Elle n’en peut plus.

Les enfants seront entendus par les services de Police belge et la mère sera condamnée à de la prison ferme. Selon nos sources, la peine serait de 4 mois ferme.

Les enfants se seraient plaints à leur père et il ira dénoncé la mère des enfants pour que cesse ces agissements.

L’enquête de police a révélé que la mère par l’intermédiaire des réseaux sociaux et de son entourage montrer une image d’une mère aimante auprès de ses enfants, et très attentionnée. Personne ne s’est douté un moindre instant que la maman tortionnaire maltraitait les siens.

La face cachée de cette mère l’emmène tout droit en prison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.