Yvelines : condamné à 10 ans de prison pour le meurtre de sa femme il été battu par elle

Marc Caillot, 56 ans, a comparu cette semaine pour le meurtre de sa femme Sandrine devant la cour d’assises des Yvelines. 

Le couple s’était marié en 2001. Sandrine Caillot battait régulièrement son mari et lui racontait souvent ses performances sexuelles avec ses amants, pour mieux l’humilier.

A tel point que Marc Caillot a tenté de se suicider en prenant des médicaments. Lorsqu’il est sorti de l’hôpital, il a fait un malaise. Son épouse, au lieu de le soutenir, lui a donné des coups pieds.

Tout a basculé le 11 juillet 2012, quand l’accusé s’est réveillé en pleine nuit à cause d’une rage de dents à leur domicile de Morainvilliers, dans les Yvelines.

Son épouse lui a alors raconté une fois de plus, le plaisir qu’elle avait éprouvé dans l’après-midi avec son amant en mimant l’orgasme.

Fou de rage, il s’est saisi du fusil et a abattu sa femme de dix balles dans la tête et le cœur. Leur fils de 17 ans, qui n’a rien entendu au moment du drame, a compris l’acte de son père car sa mère ne cessait de le frapper et de le rabaisser.

Marc Caillot a été condamné vendredi à 10 ans de réclusion criminelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.