Le bébé atteint de salmonelle en Espagne a été infecté par un échantillon gratuit de lait délivré par son pédiatre

Selon AECOSAN, la société est en train de finaliser le retrait des lots et sa destination finale sera la destruction dans un gestionnaire autorisé.

L’Agence espagnole pour la sécurité des aliments (AECOSAN), qui appartient au ministère de la Santé a confirmé que le bébé touché par la salmonelle dans le Pays Basque a été infecté par un échantillon gratuit de lait pour nourrissons délivré par leur pédiatre.

   Le ministère de la Santé a expliqué que, grâce au système d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux européens (RASFF), il a reçu une alerte pour la détection de salmonelle dans les préparations pour nourrissons fabriquées par le groupe français Lactalis.

   Selon AECOSAN, la société est en train de finaliser le retrait des lots et sa destination finale sera la destruction dans un gestionnaire autorisé. En outre, l’association explique qu’elle n’a pas publié sur son site web ce cas car le produit et le lot de l’échantillon précité sont inconnus, agissant conformément aux protocoles de communication de risque à la population utilisée dans le réseau d’alerte .

   «On ne s’informe que lorsque les données sur les produits et les lots sont connues pour empêcher les consommateurs qui peuvent en consommer à la maison», dit-il. 

   D’autre part, Health assure que les autorités du Pays Basque ont confirmé qu’il n’y a pas eu de nouvelle incidence après le cas signalé en décembre. Par ailleurs, les services épidémiologiques de Catalogne ne sont pas au courant de l’existence de cas associés à la consommation de produits du groupe français.

   Pour sa part, la société a assuré l’Agence espagnole de la consommation, de la sécurité alimentaire et de la nutrition qui procédera au retrait de tous les produits fabriqués par le groupe Lactalis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.