Disparition d’Estelle Mouzin. Son père veut « attaquer l’Etat pour faute lourde »

Le père d’Estelle Mouzin, la fillette qui a disparu à l’âge de 9 ans en 2003 en région parisienne, a annoncé le mois dernier sur France 2 qu’il comptait « attaquer l’Etat pour faute lourde », car il estime avoir été « baladé ».

« Nous avons pris la décision avec les avocats que j’allais attaquer l’Etat pour faute lourde pour mauvaise gestion du dossier d’Estelle », a déclaré Eric Mouzin, à la veille du quinzième anniversaire de la disparition de sa fille.

Estelle Mouzin a disparu le 9 janvier 2003, vers 18 h sur le chemin entre son école et son domicile, à Guermantes, en Seine-et-Marne. Malgré plusieurs opérations de police de grande envergure et une mobilisation massive de sa famille, l’enfant est restée introuvable.

Dysfonctionnements

Les déclarations d’Eric Mouzin ont été confirmées par ses avocats qui, dans un communiqué, ont expliqué que cette procédure visait à « engager sa responsabilité (de l’Etat, ndlr) dans les dysfonctionnements des services de justice dans l’enquête pour retrouver » Estelle.

« C’est plus que de la colère, c’est de la rage et c’est aussi d’avoir été baladé et d’avoir été pris pour un con pendant toutes ces années », s’est encore insurgé Eric Mouzin sur France 2.

« Aujourd’hui, il n’y a ni schéma d’organisation de l’enquête, ni méthode, ni chronologie, ni liste de suspects, ni action engagée, ni échéancier. Il n’y a rien », a-t-il poursuivi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.