Ce sont des riverains qui ont donné l’alerte entendant les hurlements de la femme.

À leurs arrivés, c’est un homme ensanglanté qu’il retrouve dans l’appartement, le visage maculé de sang avec une plaie au cou et à la tête. La jeune femme reconnaîtra avoir porté des coups à son conjoint, avec qui elle mène une relation douloureuse sur fond d’alcool et de violences conjugales mutuelles.

L’homme hospitalisé pour les soins se voit prescrire une ITT de 15 jours. Il s’en est sorti, cet homme et cela aurait pu être bien plus grave. La jeune femme quant à elle a été placé en détention provisoire dans l’attente de son procès en comparution immédiate mardi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.